Depuis sa création il y a trente neuf ans, la XXIe session de la Communauté Économique des États d’Afrique Centrale va s’ouvrir ce Lundi 25 Juillet 2022 à Kinshasa. Le thème choisi pour cette session est : la santé, l’éducation et la culture.

Nombre de chefs d’Etat et de gouvernements sont attendus, dont la bonne partie se trouve déjà dans la capitale congolaise.

En tant que président en exercice c’est le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi Tshilombo, qui accueil cette session

Que retenir de la CEEAC ?

La CEEAC fut mise en place le 18 Octobre 1983 à Libreville au Gabon.
L’instauration de cette structure internationale visait : le développement économique, social et culturel de l’Afrique en vue de la création des structures régionales pouvant aboutir à un marché commun.

Siégeant dans la capitale Gabonaise à Libreville, son objectif est d’assurer l’autonomie collective, de relever le niveau de vie de ses populations et de maintenir la stabilité économique grâce à une coopération harmonieuse visant la création d’un marché commun.

La CEEAC comptait à sa création les membres suivants ; L’Angola, Le Cameroun, le Burundi, la Rca, la Rdc, la Guinée Équatoriale, Sao Tome et Principes et le Tchad.

Quelques institutions gouvernent la CEEAC à savoir : la Conférence des chefs d’Etat et des gouvernements, le Conseil des ministres et la Cour de justice.

Il faudra rappeler que Félix Tshisekedi a succédé à son homologue congolais Denis Sassou Nguesso

By admin

%d blogueurs aiment cette page :