Le sénat a voté, ce lundi 14 Novembre 2922, en seconde lecture, le projet de loi portant prorogation de l’état de siège sur une partie du territoire national.

C’est la ministre d’Etat en charge de la Justice, Rose Mutumbo Kiese, qui a présenté l’économie de cette loi à la plénière présidée par le président du sénat Modeste Bahati.

Sur 77 sénateurs ayant pris part à la plénière, 73 ont voté pour la prorogation de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, 2 ont voté contre, et 3 ont voté abstention.

Au cours du débat général, les sénateurs ont fustigé la position ambiguë affichée par la communauté internationale face à l’agression de la Rdc par le Rwanda et concernant la restriction imposée à la RD Congo pour ses besoins d’acquisition d’armes , et des munitions de guerre et autres matériels militaires. Ceux-ci, en ce qui concerne la RDC, doivent passer par le régime de notification. Allusion faite à l’avion transportant des matériels militaires cloué au sol en France

Il faut noter qu’au cours de la même plénière, les sénateurs ont également voté à l’unanimité 5 projets de loi de ratification présentés par le ministre des Finances Nicolas Kazadi.

Ces projets de loi font bénéficier à la Rdc un accord de prêt auprès des certaines institutions financières internationales, notamment le Fonds Monétaire international et la Banque Mondiale.

Nicolas Kazadi a, peu avant le vote, répondu aux préoccupations soulevées par des sénateurs lors du débat général sur les critères de sélection des provinces bénéficiaires de ces projets de développement.

Le ministre a rassurer les élus des élus en précisant que le choix porté sur certaines provinces répond à la volonté de développer toutes les provinces. Car, ce processus est continuel, en commun accord avec les bailleurs des fonds.

By admin

%d blogueurs aiment cette page :